Territoire Triangle

L'actualité des régions

Home » Fusion des régions : prochaine réunion prévue pour janvier à Bordeaux

Fusion des régions : prochaine réunion prévue pour janvier à Bordeaux

Bordeaux theatre

La réforme du territoire se poursuit à grands pas. Bientôt, le conseil régional d’Aquitaine ne sera plus le même : il deviendra le conseil de la grande région Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin. Et oui, entre ces 3 régions, la fusion se dessine déjà. La prochaine réunion des conseillers de la future nouvelle grande collectivité est prévue pour le mois de janvier 2016 à Bordeaux.

La fusion des 3 régions Aquitaine, Limousin et Poitou Charente étudiée depuis des mois

Désormais, le conseil régional d’Aquitaine ne sera plus constitué uniquement que de conseillers de cette région. De nouveaux, et de nombreux élus issus d’autres régions participeront aussi aux réunions du conseil, organisées dans l’hôtel de région à Bordeaux. Pour cause ? Cette région devrait sous peu s’unir à celles du Limousin et de Poitou-Charentes pour former la nouvelle super région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes. Et si le conseil régional d’Aquitaine a organisé sa dernière rencontre en session plénière avant les élections régionales en décembre, pour sa part, celle qui réunira les futurs conseillers régionaux de la nouvelle grande région devrait se tenir pour la première fois le 04 janvier 2016 dans l’hémicycle à Bordeaux. Sa mise en place étant préparée depuis des mois, cette dernière accueillera 183 élus, autrement dit environ une centaine de plus que les habituels 85 conseillers habituels de l’Aquitaine. Un nombre qui n’effraie pas : en termes d’infrastructure, la capitale des vins est bien équipée : son amphithéâtre peut accueillir 209 personnes.

Comment Bordeaux prépare-t-elle l’accueil de ses 100 nouveaux élus ?

Accueillir environ 100 élus de plus à l’hôtel de région de Bordeaux n’est sans doute pas évident. Cependant, la directrice générale adjointe du conseil régional d’Aquitaine en charge de l’organisation de la future rencontre se veut rassurante avec son service informatique de 30 personnes et ses 3 messageries différentes indispensables à la communication. Et qui devrait laisser place à un seul logiciel en janvier. De plus, cette responsable travaille aussi déjà à mettre en place des logiciels de gestion de budget et de paie, qui tiendront compte de chacun des 183 élus de la nouvelle grande région.

Name of author

Name: emile